29 décembre 2008

Chérichou is back!

Chérichou a donc enfin fini par retrouver notre petit nid douillet. Le dossier Noël allait enfin pouvoir être définitivement cloturé en attendant l'année prochaine, mais pas forcément de la façon dont j'avais imaginé. Ben oui, le pauvre petit était tellement repu de ses festivités en terre bretonne (et moi de mes bédoulennes), que l'on a décidé de remettre le repas gargantuesque que j'avais prévu à plus tard, et l'on s'est contentés d'une soirée en amoureux lovés dans le canapé devant un bon film pourri comme on les aime avec tout de même échange de cadeaux et de quelques confiseries... Remarquez c'est peut-être pas plus mal! Il a juste fallu faire preuve d'imagination pour rendre tout de même le moment inoubliable...





Bon, grâce au retour de Chérichou, on a enfin pu aller rencontrer une petite demoiselle qui va à coup sûr bientôt compter parmi mes meilleures copines : Manon. Je trépignais d'impatience depuis 2 semaines environ, et pour tout vous dire, je n'ai pas été déçue puisqu'elle est tout bonnement PARFAITE! Jolie comme un coeur, éveillée, sage, attentive au moindre mot que je lui disais, et en plus par respect pour son aînée (de quelques années seulement), elle m'a entièrement laissé monopoliser la conversation. Cette petite a déjà tout compris et sait comment marqué des points avec sa Tata Isa!

Bref un petit ange de plus à ma collec' de nouveaux copains, qu'il me tarde de revoir... Heureusement, je n'ai pas beaucoup à attendre puisqu'elle m'a invité pour le nouvel an (enfin ses parents, mais au fond je sais que c'est elle qui leur a cassé les pieds pour que je sois de la partie! Quoi?! Puisque je vous dis qu'on est super copines!)

video

PS : Avant tout commentaire, NON, toujours pas de projet bébé en vue. Pas la peine de me sortir le refrain habituel de "ça te va bien" ou "vous êtes prêts, j'en suis sûr", parce que le gentil papa de Manon, Jérôme, nous a déjà fait la leçon et joué à l'avocat du diable toute la soirée, histoire qu'on ne le laisse pas tout seul vivre les nouvelles aventures, et parfois galères, de parents débutants!!!

Alors ça va merci, j'ai déjà eu mon compte!

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 décembre 2008

Oh Oh Oh !!!

Mes p'tits loulous, profitez -bien de cette journée placée sous le signe de l'amour et du partage, mais aussi des cadeaux et du foie gras...
Joyeux Noël à tous !!!

Moi j'vous laisse, Mister Noël m'attends pour boire un coup histoire de passer le temps et conserver mon esprit noëlesque en attendant le retour de Chérichou demain...

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 décembre 2008

Have yourself a merry little christmas...

Ce week-end, je me suis laissée gagner par l'esprit de Noël...et mon appartement aussi. Je suis un peu en retard me direz-vous (comme d'hab'), mais j'avais dans l'idée de le faire en l'absence de Chérichou, histoire de lui faire la surprise et d'avoir le plaisir de le voir retrouver ses yeux d'enfant, j'espère, en voyant le résultat... Jugez plutôt par vous même...

video

Histoire de tester le "christmas effect" de mon appartement, et parce que c'est notre petite tradition à nous, j'ai invité une de mes meilleures amies, Stéphanie, à venir partager un succulent repas fait par mes blanches mains (et un peu par les siennes j'avoue... Merci encore Jacqueline!) pour notre "girly christmas" annuel. Je dois préciser que Stéphanie est une inconditionnelle de Noël. En décembre, elle pense Noël, elle rêve Noël, elle vit Noël! Bref c'était une invitée de choix et capable d'apprécier mes efforts en esprit noëlesques à leurs justes valeurs.

Imaginez-vous, j'ai même poussé le jusque-boutisme au point de télécharger des chansons de Noël rien que pour elle et ainsi parfaire l'ambiance de fête de notre pré-Noël...



Au menu de notre "Merry Girly Christmas" :

Verrine de crumble de parmesan, chèvre frais et jambon cru

Tarte Tatin de magret de canard aux pommes
et son lit de roquette aux noix et pignons

Soupe de chocolat à l'orange et au gingembre
accompagné de truffes au chocolat et de sablés de Noël
A priori pari réussi, étant donné le concert de louanges (et surtout vocal) auquel s'est livré mon invitée de charme et marque...

Retour de Chérichou et suite des festivités à ma façon le 26.

D'ici là, n'oubliez pas de profiter à fond de ces fêtes et surtout...

Joyeux Noël à tous!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 décembre 2008

Coucou, me revoilou!

Je sais c'est pas la première fois que je vous fait le coup (et ce ne sera certainement pas la dernière). Je m'en vais, je reviens, je m'en vais, je reviens, etc...
Mais ce week-end, j'ai promis à l'une de mes amies de me foutre un bon coup de pied aux fesses et d'enfin sortir de mon mutisme...

J'avoue. Je suis coupable. Je reconnais m'être adonnée sans vergogne, depuis quelques semaines maintenant, à des faits de dépression hivernale, d'abandon amical, de laisser-tombage de toutes activités hors broyage de noir ... Bref je suis coupable de retrait sur moi-même et d'hibernage intensif accompagnés de son lot d'idées pas très chatoyantes...

Mais rassurez-vous, il en faut plus pour abattre une Koxie. Et je compte bien reprendre du poil de la bête avec toutes les réjouissances qui se préparent pour les jours qui viennent...

Mes amis, en bon fonctionnaire que je suis, je serai en vacances forcées (la bibliothèque ferme ses portes, c'est pas de ma faute, j'ai pas pu faire autrement) du mercredi 24 décembre à 12h30 très précises jusqu'au 06 janvier 9h, soit 12 jours 1/2 de repos festif bien mérité (est-il utile de remuer le couteau dans la plaie en vous précisant que pour cela je ne pause que 4 jours de congés??? Non je ne pense pas donc passons).

Bon, là où le bât blesse, c'est que Chérichou m'abandonne lâchement quelques jours pour cause de Noël en famille sur les terres de son enfance pour lesquelles il déserte la maison à partir du 18 décembre. Mais bon il revient vite, le 26, histoire de rejouer le réveillon de Noël en intimité avec sa Chérichette.

Là où le bât blesse encore plus c'est que du coup je passe Noël avec mes parents (eux ça va), mais surtout avec mon frère adoré avec qui j'entretiens toujours des rapports dignes de la pire époque de la Guerre Froide. Brrrr! L'ambiance risque d'être glaciale... Mais bon, ça fait plaisir à mes parents que je sois là, et après tout Noël n'est-ce pas l'occasion d'enterrer la hache de guerre pour une soirée ? (pas plus faut pas pousser !)

Histoire de patienter, jusqu'à ce jour fatidique, je vais avoir l'occasionde me familiariser et m'imprégner de l'esprit noëlisque entre le Noël de la bibliothèque, le Noël de la mairie, le Noël du sport (c'est même pas une blague) et le Noël entre copines. Bref un véritable programme coaching afin d'arriver le jour J avec plein d'étoiles scintillantes dans les yeux comme quand j'étais petite...

PS : Bienvenue à la petite Manon, petite merveille née un jour de déluge, véritable petit rayon de soleil dans la tempête. Bravo petite pour ta ponctualité (j'devrai en prendre de la graine) tu es arrivée pile poil le jour où on t'attendait. Bravo également aux heureux parents, Jérôme et Davina, qui y sont un peu pour quelque chose dans la création de ce tout nouveau petit être.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 novembre 2008

Que faire un 11 novembre???

Eh ben au final ça a été un peu de tout ça...
et ça fait du bien!
Demain retour à la réalité et reprise de boulot...
Je préfère même pas y pensé!!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 novembre 2008

I love... Vincent Cassel

Ah Vincent...
La semaine dernière, quand Chérichou m'a demandé si ça me disait d'aller voir "Mesrine : L'instinct de mort" avec lui au ciné, je n'ai pas hésité une seule seconde:
1) parce qu'il y avait Vincent (ah Vincent...).
2) parce que la saga Mesrine fait partie des films dont j'attendais la sortie avec impatience depuis de longues semaines, tant les premières images que j'avais entrapercues à la télé ou sur le net avaient aiguisé ma curiosité.
Pour le plus grand bonheur de Chérichou, votre serviteuse, très amoureuse et ayant envie de faire plaisir à son chéri (et un peu à elle-même) a réussi à dégoter des places pour l'avant-première du 2ème volet "Mesrine : L'ennemi public n°1", en présence de Mr Vincent en personne. Du coup, nous avons décidé de nous faire une semaine "Mesrine" en s'enfilant les 2 films d'affilée mercredi et vendredi.

Bon pour être honnête avec toi lecteur, vendredi, à l'avant-première, Vincent a fait mine de ne pas me connaitre histoire de ne pas éveiller les soupçons:
1) de Chérichou, voisin de siège et partenaire de vie,
2) de Monica, sûrement cachée dans un coin à surveiller son homme et prête à bondir telle une tigresse à la moindre fan un peu trop entreprenante avec son mari,
et 3) de la presse people (être harcelés constamment c'est vraiment dur à vivre, je ne le souhaite à personne...).

Plus sérieusement, j'ai adoré ces deux films, retraçant la vie d'un des plus grands gangsters du XXème siècle, où la réalité dépasse souvent la fiction. Une vie digne des plus grands romans noirs pour cet homme complexe irrésistiblement attiré par le monde du crime et du grand banditisme, profondément violent mais aussi sincèrement amoureux de ses femmes et père attentionné.
Le premier volet, "L'instinct de mort", nous présente l'ascension de Mesrine dans le monde de la criminalité, après son retour d'Algérie, dans la France terne des années 60. Il aura plusieurs chances de s'en sortir mais le destin le ramènera toujours à ces vieux démons.
Le deuxième volet, "L'ennemi public n°1", se concentre sur les années 70, plus connu du grand public, car correspondant aux années où Mesrine est devenu véritablement l'ennemi public n°1, jusqu'à sa mort le 2 novembre 1979.
2 films chocs, haletants qui ne font à aucun moment l'apologie de Mesrine, mais donne les clés pour un peu mieux comprendre ce personnage qui défraya la chronique. Mesrine disait d'ailleurs lui-même : "Certains vont faire de moi un héros, alors qu'en fin de compte, y'a pas de héros dans la criminalité, y'a que des hommes qui sont marginaux".
Tous les acteurs sont formidablement justes, à commencer par Vincent qui prouve une nouvelle fois qu'il a les épaules pour jouer des rôles impossibles et qu'il est l'un des acteurs les plus doués de sa génération (si ce n'est le plus doué!).
Bref courez voir ces films et faites-vous votre propre opinion sur le scandaleux Mesrine dont la vie méritait tout de même, à mon sens, d'être portée à l'écran tant elle était incroyable et épique.
Moi j'vous laisse j'vais retrouver mon homme...
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 novembre 2008

Morosité quand tu nous tiens...

Je suis ce que l'on pourrait appeller "une fille morose qui ne s'assume pas comme tel" car aux yeux de la société et surtout de mes connaissances, je ne peux pas jouer dans la case "morosité" puisque je joue dans la case "joie de vivre". Oui je suis de ces personnes boute-en-train dans l'âme et qui ont parfois du mal à dire et avouer que ça ne va pas (à part aux oreilles attentives de Chérichou qui lui est le premier à sentir que la morosité s'abat sur sa petite Koxie...vu qu'elle ne fait pas semblant avec lui). Dans ces périodes je préfère m'éloigner, m'isoler en attendant que ça se passe, surtout que c'est plus dû un état général, à un ras-le-bol de mon petit esprit torturé, qu'à de vrais gros problèmes.
Garance Doré
Je vous rassure à l'heure où je vous écris j'ai repris du poil de la bête et donné un grand coup de balai sur cette vilaine période grisatre, causée par à peu près tout et n'importe quoi :
1) On est passé à l'heure d'hiver et ça j'aime pas! Il fait nuit à 17h30, AU SECOURS!!!
2) Il pleut, il tonne, il mouille, il vente... bref l'automne est là accompagné de sa grisaille, de ses températures de merde et de ses nez qui coulent. Merci bien Dame Nature!
3) Chérichou n'est toujours pas rétabli de sa cheville et ça commence à ne plus m'amuser du tout.
4) Je suis en congés et personne n'est là ou libre. Certaines ont eu la bonne idée de vivre à l'autre bout du monde, d'autres à l'autre bout de la France, et enfin 1 a eu le culot de prendre des vraies vacances bien méritées. Quel culot! Bande d'égoïstes, va!
5) J'me sens seule alors que je suis entourée, c'est juste une question de planning. Quoi??? Les autres ont une vie en dehors de moi?
6) Et évidemment, quand j'ai un petit nuage noir au-dessus de ma tête, je me trouve nulle, moche, bonne à rien. Bref de l'auto-mutilation mentale à gogo! Youpi!!!
Bref rien de bien grave en somme, juste la petite baisse de moral en règle et annuelle sûrement dûe au changement de saison et à un mauvais timing du sort. Et haut les coeurs, il me reste encore 5 jours de vacances à savourer, et en amoureux s'il vous plait (dès ce soir!!!).
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 novembre 2008

Time for Change

Stars and Strips - Phil FUNG

Un vent de changement s'est emparé du monde, un nouveau souffle, un nouvel espoir, qui même si l'on habite à des milliers de kilomètres des Etats-Unis, nous emporte forcément et nous redonne un peu de baume au coeur. Yes, We Can. L'espoir existe encore et s'est matérialisé hier en 1 personne : Mr Barack Obama.
C'est idiot, mais cette victoire me fait du bien. En ce moment, je suis plutôt d'humeur maussade et morose (d'où mon délaissement du blog) et aujourd'hui cette nouvelle m'a secoué et donné un bon coup de pied au cul et l'envie de me bouger et de ne plus me morfondre. AGIR est la solution à tous les problèmes! Et je compte m'y attaquer dès aujourd'hui.
PS : en parlant de changement j'espère que vous apprécierez le nouveau design de mon modeste blog. A plus!
Rendez-vous sur Hellocoton !

22 octobre 2008

Nurse Koxie

L'égoïste que je suis à complètement zapper de vous faire un point sur la santé de Chérichou.
Souvenez-vous il y a 15 jours, nous devions annulé notre "trip to paris" pour cause d'entorse à la cheville. Après un week-end passé au lit en compagnie de son infirmière préférée (sur ordonnance médicale), Chérichou s'est considéré comme guéri et a décidé d'aller faire du VTT avec son acolyte et son compagnon d'infortune de toujours, Tibo, le week-end suivant. Résultat : re-enflage de la cheville - médecin - attèle jour et nuit et repos pendant 1 mois pour soigner les ligaments que Chérichou a voulu remettre au boulot trop rapidement! (Bande de fainénants, ils se prennent pour des fonctionnaires ou quoi?).

Bref que du bonheur pour moi (oui l'égoïste que je suis reviens toujours à moi), car vous n'êtes pas sans savoir que les garçons sont les pires patients du monde et des vraies chochottes question petit bobo! On est loin de l'image du super Rambo qui se recoud lui-même en pleine jungle! Moi je dis publicité mensongère! A la place Super Nurse Koxie doit se montrer au petits soins et d'une patience d'ange, faire penser à sa tête de linotte de Chérichou de prendre ses médicaments, et se prendre des coups d'attèle dans la nuit sans broncher parce que le pauvre il est gêné et n'arrive pas à trouver sa position! Bref ma mère ne m'a pas légué sa vocation en héritage génétique! (cf- elle était infirmière, je sais c'es un comble!)

A bientôt pour suivre les aventures passionantes de la cheville gauche de Chérichou! Va-t-elle dégonfler? Les ligaments font-ils se remettre au boulot dans des conditions décentes? Vous le saurez dans le prochain épisode de "parle à ma cheville!"
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 octobre 2008

Girl Power #7 : Queen Ayo

Ce soir, après un p'tit coup de fil à une de mes amies qui fut surprise d'apprendre que je ne sois pas morte et que tout allait bien dans ma petite vie, je me suis enfin décidée à donner un petit signe de vie sur mon blog, histoire de rassurer tout le monde et de vous faire un p'tit coucou. Donc oui, tout va bien, je pète même la forme pour tout vous dire au point d'être devenue totalement accro au sport (et oui les miracles arrive!!!). Bon je vous passe les détails de ma vie ô combien trépidante et vous laisse avec une petite douceur histoire de me faire pardonner.
Je vous laisse donc en compagnie de la sublimissime Ayo et de ses nouvelles chansons endiablées et sucrées que j'aime à me repasser en boucle dans mon MP3 histoire d'apporter un peu de soleil les jours de pluie... Vivement recommandé en temps de CRISE!!!!


1) Better Days : elle me donne la chair de poue à chaque fois que je l'entends...

2) Slow Slow : un rythme entêtant, entraînant, envoûtant... J'adooore!






Nouvel album "Gravity at last", un petit bijou croyez-moi...
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 octobre 2008

The Baby Therapy

Après 2 jours passés enfermés dans notre petit appart pour cause de Chérichou boiteux, nous avions bien besoin d'une bonne bouffée d'air histoire de donner un peu de couleurs à ce week-end des plus tristounets. Et quoi de mieux pour retrouver le sourire et remonter le moral que 3 adorables bambins, aussi choupinesques les uns que les autres. Eh oui, aujourd'hui Chérichou et moi nous sommes livrés à une séance de thérapie par poupinage intensif chez nos amis Stéphie et Domi qui ont bien voulu partager avec nous le temps d'une après-midi leurs 3 adorables petits monstres.

video

A la vue des ces photos, vous devez sûrement penser que j'ai littéralement fondu devant ces petits minois, peut-être même au point de regarder tendrement Chérichou en me disant "Pourquoi pas nous?"...
C'est pas faux.
Mais le problème c'est que les enfants ne sont pas dans la vie aussi figés et parfaits que sur les photos. Ce sont des petits êtres vivants, certes adorables, mais qui savent aussi comment se faire entendre et donner de la voix (voire beaucoup de voix) quand ils ont faim, quand ils ont sommeil, quand leurs dents travaillent, quand leur couche est pleine, et des fois ben on sait pas trop pourquoi... Et là subitement on revient sur Terre et on lâche brusquement la main de Chérichou de peur que les bébés s'attrapent comme ça, par simple contact.
En plus, histoire d'amplifier mes doutes, la semaine dernière j'ai eu la bonne idée de regarder le spectacle de Florence Foresti sur M6 et notamment son sketch sur la grossesse qui m'a fait mourir de rire il est vrai, mais aussi pas mal flipper. Et quand Stéphie se met à confirmer ces dires, je me dis que je ne suis pas franchement pressée de passer par là et le fameux "Baby blues"!!!
Moralité : ça arrivera quand ça arrivera, mieux vaut ne pas trop y penser, et d'ici là je peux toujours m'entrainer avec mes triplés préférés...
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 octobre 2008

C'est comme çaaaaaaaaa!!!!!! Lalalala!!!!

Si la vie était un long fleuve tranquille ça se saurait, j'en ai eu la malheureuse preuve aujourd'hui.

A l'origine, ma journée devait se dérouler comme suit :
- 8h : un doux réveil, avec 1 heure de bonus. La petite veinarde que je suis ne bosse pas aujourd'hui, elle est déjà en week-end!!!
- 9h-10h : les 3 "S" = Sport, Souffrance, Sueur. (J'en profite avant de perdre ma motivation...)
- 10h-11h15 : Douche. Préparation des dernières affaires. Départ de la maison.
- 11h35 : Train pour rejoindre Chérichou.
- 12h : Train direction Paris.
- 15h : Début de notre escapade parisienne jusqu'à dimanche soir, avec au programme Salon de l'Auto pour Monsieur, Expo Photo pour Mademoiselle, rigolade, romantisme.... Bref 1 vrai week-end en amoureux quoi!!!???


Mais le destin n'en a pas décidé ainsi et a quelque peu modifié mes plans :
- 8h : Réveil. OK
- 9h-10h : Les 3 "S". OK
- 10h 10 : en rentrant à la maison, quelque peu en speed à l'idée de ce qu'il me restait à faire avant de partir, je suis stoppée net dans mon élan par mes parents qui m'annonce que Chérichou s'est blessé en allant au boulot ce matin. Il est tombé et s'est fait une vilaine entorse de la cheville.
- 11h : Récupérage d'un chérichou tout boiteux à la gare. Annulation des billets. Achat des médicaments. Retour à la maison. Fin de l'escapade parisienne.
- Week-end en perspective : Koxie jouant l'infirmière attentionnée auprès de son Chérichou qui ne peut pas poser le pied parterre et qui culpabilise comme un malade d'avoir gâché notre escapade romantique. Glace, Pommade, Anti-inflammatoire et Repos pour Monsieur. Dévouement, Chouchoutage et réconfortage de Chérichou, et aussi un peu Repos pour Mademoiselle. De quoi faire pâlir de jalousie les copines, non?

Ah destin quand tu nous tiens...
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 octobre 2008

Ils sont trop forts ces américains!!!

Des stars, beaucoup d'humour, de l'ironie à gogo, un minimum de conscience politique... Rien à dire, les américains sont les meilleurs en communication. De quoi donner envie à une petite Koxie Frenchy comme moi de prendre l'avion et m'inscrire sur les listes électorales américaines...
Do not vote! Vote for what, after all???
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 octobre 2008

Step Touch!

Souvenez-vous, dans mes résolutions de rentrée, il y en avait une qui semblait être du domaine de la science-fiction... Non, je ne parle pas du fait que je sois à l'avenir à l'heure, espèces de mauvaise langue, mais plutôt de l'acte totalement irréel et inconcevable pour moi-même de m'inscrire dans une salle de sport...et d'y aller! Vu mon physique de championne olympique de la glandouille et de la malbouffe, ma bonne résolution de devenir une sport addict était de loin celle qui sonnait le plus faux à mes oreilles... Et pourtant, sur les encouragements de Chérichou, le harcèlement intensif de ma body partner et collègue Martine, une énorme séance d'autoconviction et une bonne dose d'alcool pour se donner du courage (mon taux d'alcoolémie n'ayant pas baissé depuis le mariage de Matthieu), lundi j'ai fait mon entrée dans le petit monde très privé, moite et odorant des adhérents à un club de sport.

Faire partie d'une salle de sport, c'est un peu comme entrer dans une secte. Un jour un ami vous en parle, et vous dit que depuis qu'il en fait partie il se sent beaucoup mieux, moins stressé, plus ouvert aux autres. Qu'en fréquentant ces gens il oublie tous ses soucis et se sent beaucoup mieux dans sa peau. Petit à petit, vous vous laissez séduire par ce discours, et vous décidez un jour de vous y rendre avec lui juste pour voir, comme ça. Là en voyant tant de gens heureux réunis dans la communion à coups de rituels, de chants guerriers et de sueurs, vous vous dites qu'une vie meilleure est peut-être possible... Du coup, un jour vous sautez le pas, vous les rejoignez, vous investissez et appliquez à 200% en tentant d'apprendre au plus vite tous les rituels afin de vous intégrer et vous fondre dans le groupe. Tout le monde est gentil avec vous, vous dit que vous avez fait le bon choix, du coup vous en êtes également persuadez. Vous vous sentez à votre tour bien, à votre place, et commencez à ressentir les bienfaits décrits par vos nouveaux acolytes. Bref que du bonheur puisque vous vous sentez léger, vous débarassant du superflu, et particulièrement de votre argent (il faut l'avouer ça coute quand même la peau du cul ces conneries!).

Bref dorénavant, à moi Pilates, Stretching, Cuture Physique, Body Sculpt, Step et autres mots barbares, au moins deux fois par semaine. YOUPI!!!
C'est un petit pas pour l'homme mais un pas de géant pour votre chère Koxie. Cependant, malgré l'enthousiasme et le bonheur du début que même les courbatures n'arrivent pas à ternir, une seule question subsiste :
Rendez-vous sur Hellocoton !

29 septembre 2008

Ils se marièrent... et nous ferons bientôt plein d'enfants!!!

Enfin ne mettons pas la charrue avant les boeufs, pour l'heure ils se sont dit OUI et c'est déjà beaucoup! "Ils", c'est Matthieu et Virginie qui ont sauté le pas ce week-end devant un parterre d'invités triés sur le volet, dont votre Koxie nationale faisait évidemment partie! Tous les ingrédients étaient réunis pour que nos deux tourtereaux s'offrent et nous offrent un mariage magnifique : 2 mariés resplendissants, des invités sur leur 31, de l'émotion, des larmes de joie, un menu raffiné, de l'alcool à gogo (et notamment un punch dévastateur qui m'aurait presque fait montrer ma culotte à de parfaits inconnus (spécial dédicace à Ranny)), une bande de potes bien décidés à faire honneur aux jeunes mariés, une ambiance de folie, une piste de danse endiablée, et surtout plein d'amour!!!!
Bref une journée inoubliable placé sous le signe de l'amour et de l'amitié qui a permis à toute notre fine équipe de Culturiens (ou d'ex-culturiens pour ma part) de se réunir une nouvelle fois, et une nouvelle fois passer un excellent moment tous ensemble, au point de l'enregistrer dans nos annales!




Félicitations aux jeunes mariés qui nous ont donné samedi les plus belles émotions, et à qui on souhaite évidemment "tout le bonheur du monde"!!!
Matthieu tu n'as pas arrêté de nous remercier d'être venus partager ce moment avec vous, mais merci à toi et à ta jeune épouse de nous avoir donné tant d'émotions, offert une si belle soirée et surtout permis d'assister au plus beau jour de votre vie!Profitez bien de votre lune de miel, et à très bientôt pour de nouvelles aventures débordantes de bonheur et d'amour j'en suis sûre (le meilleur est à venir, parole de Koxie!!!).
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 septembre 2008

The end of happyness

Ma tête de 6h45 du mat' ressemble à peu près à ça, surtout quand on a pas encore repris le rythme et qu'on a passé une partie de la nuit à se tourner et se reretourner dans son lit afin de trouver le sommail. Dur dur de reprendre le chemin du travail et toutes les bonnes vieilles habitudes qui vont avec..

Et surtout dur dur d'affronter son reflet dans le miroir de bon matin avec cette mine si fraîche et épanouie dont moi seule ai le secret. Allez courage et vivement 18 heures que ce soit fini!

J'veux pas y aller!!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

15 septembre 2008

Brand New Day

Ca devait bien m'arriver un jour où l'autre (pour ma part j'aurai préféré l'autre) : c'est la fin de mes vacances! Demain je retrouverai la bibliothèque, son équipe de dingue et son ambiance de folie! Wouhou!!!
Je m'imagine déjà en train de raconter toute la journée mes folles aventures bretonnes accoudée à la machine à café....hhheu je veux dire de reprendre le boulot d'arrache-pied et de ne plus savoir où donner de la tête bien sûr!

Demain donc je tournerai définitivement la page été 2008 pour démarrer un nouveau chapitre, MA nouvelle année de labeur jusqu'à l'été dont je rêve déjà (oui dans la fonction publique on aime bien anticiper...et faut dire qu'on a le temps de rêvasser).
Chez moi, qui dit nouvelle page dit "on remet les compteurs à zéro et on essaie de repartir sur de nouvelles et meilleures bases si possible", et c'est donc l'occasion de prendre des bonnes résolutions, qui seront tenues comme chaque année au moins deux voire trois jours puis tomberont dans l'oubli le plus total pour ressurgir au nouvel an... Mais cette année, je ne sais pas si c'est l'abus de chouchen et de kouign-aman, mais j'ai envie d'y croire et de me surpasser!

Les résolutions nominées en cette rentrée 2008 sont :
- ne plus être en retard au boulot. Oh et puis allez soyons fous ne plus être en retard tout court!!!
- préparer tous les soirs mon lunch du lendemain, au lieu de courir à la boulangerie du coin par péché de grosse flemmardise et de gourmandise
- ne pas oublier le lunch (acte manqué quand tu nous tiens)
- tout faire pour me sentir bien dans ma peau et ne plus avoir des pulsions suicidaires en me rencontrant dans le miroir
- m'inscrire à la salle de sport et y aller 2 fois par semaine, ce qui pour moi correspond déjà à une préparation olympique. (Au risque de vous étonner, Chérichou y est pour beaucoup dans cette prise de conscience...)
- Bref TOUT faire pour être (encore plus) HEUREUSE et totalement EPANOUIE! (c'est suffisament vague pour être accompli, non?)

Reste à voir lesquelles seront lauréates et couronnées de succès. Dès demain j'm'y mets!
To be continued...
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 septembre 2008

Back to home!



(ill. Margaux Motin)
C'est clair que c'est trop les boules de faire la route des vacances en sens inverse et de revenir à son point de départ (son chez-soi) après 10 jours de parenthèse et de vie sans cerveau ni horaires sur la Côte Atlantique. 10 jours qui sont passés si vite, trop vite...

En même temps, je ne me plains pas car 1) j'ai eu la chance de partir en vacances et 2) je l'ai fait au moment même où 99% des français se débattaient avec le joyeux concept de rentrée, de listes scolaires, de recherche de nounous, etc., et tout plein de réjouissances dont je ne veux même pas connaitre les détails, mais qui appremment ont la faculté de rendre complètement marteaux des milliers de pauvres parents chaque année.

Me revoilou donc, mais attention la Koxie fainéante et prudente que je suis ne se jette pas immédiatement à corps perdu dans le travail. Non je ne reprendrai le chemin de la bibliothèque que mardi, histoire de me laisser un peu de temps pour faire une transition pas trop radicale (et parfois fatale) entre les vacances, le quotidien, et le "métro-boulot-dodo". Et d'ici mardi je pense n'avoir qu'une seule préoccupation :

(ill. Soledad)

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 août 2008

"THE dress"

J-1 mois avant le mariage de l'année (je dis pas du siècle sinon Eva fera la tête...).

Oui dans 1 petit mois, l'honorable Matthieu et sa dulcinée Virginie s'uniront pour le meilleur et pour le pire (mais surtout pour le meilleur) sous le regard d'une assemblée de joyeux drilles, dont Chérichou et moi auront la chance de faire partie. Malgré ma non-envie actuelle de sauter moi-même le pas avec mon bien-aimé, j'adoooore les mariages (des autres), et suis toujours émue et flattée d'être invitée. Mais pour toute jeune fille en fleur qui se respecte aimant un minimum se fringuer (comme moi par exemple), c'est aussi l'occasion de se mettre sur son 31 afin d'éblouir les autres convives tout en laissant la 1ère marche du podium de l'éblouissance à la jeune mariée (il faut savoir restée sport et surtout à sa place!). Donc depuis le jour où j'ai reçu mon carton d'invitation, je n'ai plus qu'une obsession : trouver la tenue qui saura me sublimer le jour J!!! THE dress!!!

Et bien mes amis, j'ai l'honneur de vous annoncer que c'est chose faite (ce qui pour moi tiens de l'ordre du miracle vu que d'habitude j'ai le don de trouver la dite robe la veille). Je suis trop contente et soulagée. A J-2 des vacances, ça fait au moins un souci de moins à trimballer dans ma valise...

Bref j'ai trouvé mon bonheur chez NafNaf (tout simplement). Elle était là, tout seule sur son portant, toutes ses copines ayant déjà trouvé leurs acheteuses. Habituellement, je ne me serai jamais arrêtée sur elle à cause de sa couleur (oui je suis une fashion-raciste) quelque peu pétante, bien loin de mes noirs, gris, blancs et marrons habituels. Mais là je me suis laissée porter par un petit vent de folie et séduire par sa petite coupe so girly... Je finis par l'essayer, hésite longuement coincée dans ma cabine (toujours à causes de mes a-prioris colorifiques), et finalement le verdict final et décisif est venu de Chérichou qui m'a trouvé "à croquer" (oui je suis faible et me laisse bercer par les mots doux de mon homme). Bon pour ne rien vous cacher, le fait qu'elle ait été encore soldée à 19 euros a aussi fini de me convaincre...



Alors??? C'est pas de la graine de pin-up, ça???!!!

Bon allez, mon travail n'est pas fini, il ne me reste plus qu'1 mois pour trouver mes accessoires et ma coiffure... Vu le stress que j'ai juste en tant qu'invitée, vous comprendrez aisément que pour ma santé mentale il n'est pour l'instant pas préférable que j'endosse le rôle de mariée!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...